Home / A Paris / Les ongles parlons en…

Les ongles parlons en…

Les ongles

Vous êtes-vous déjà retrouvé devant un interlocuteur qui se curait les ongles tout en vous prêtant une oreille distraite ?

Vous faisiez face à un bluffeur capable de vous mener en bateau de bout en bout de l’entretient.

 

A quoi reconnait-on ce genre de bluffeur, entre autres refrains verbaux ?

A une petite manie qu’il a toujours s’y mettre sans jamais passer à l’acte.

C’est un fana, un inconditionnel du verbe « aller », cuisiné à toutes les sauces.

Jamais, au grand jamais, il ne conjuguera le moindre verbe sans accoler religieusement au verbe « aller » : « ne vous inquiétez pas je vais m’en occuper » Et c’est à ce niveau que le signal d’alarme devrait redonner dans votre conscience subjuguée par le ton sûr de lui du bon homme.

Inquiétez-vous ! C’est un homme en mouvement théoriquement perpétuel.

Un vrai pro…crastinateur !

Si vous êtes de sexe masculin, ne négligez pas vos ongles.

Ils sont le siège symbolique de votre degré d’auto discipline, de votre sens de l’ordre et de la methode et surtout le sens de vos priorités.

La manière dont vous prenez soin de vos ongles influence favorablement l’émergence de ces qualités au même titre qu’une centaine d’abdos quotidiens ont une effet direct sur votre ventre plat dont vous êtes sur fier.

 

Vous admettez que les ongles au vernis écaillé ne sont pas un atout à proprement parler séducteur pour une femme. Ils laissent supposer que la demoiselle qui les affiche, sans honte particulière, me se respecte pas et ne respecte plus sont territoire. Négligence, irresponsabilité.

Les ongles longs mal taillés trahissent un état dépressif ponctuel ou chronique.

Les ongles rongés, une nervosité ou état de stress permanent,

Quand aux ongles en deuil je vous laisse seul juge.

 

 

A vos ongles !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez ! suis moi...

Enjoy Chérie Chéri ? Suis moi...