Home / A Paris / Ces « gestes » qui vous trahissent

Ces « gestes » qui vous trahissent

Gestes.

L’échec s’entérine dans la multiplication des gestes qui sonnent faux.

OFFENSIF

Si votre bras droit est dominant quand vous croisez les bras, vous avez un mode de gestion offensif du territoire. il doit souvent vous arriver d’agir d’abord et de réfléchir ensuite.

Vous direz oui d’entrée de jeu, quitte à faire machine arrière sous n’importe quel prétexte.

Votre impulsivité vous joue parfois des tours pendables, mais elle sert aussi de coach à votre flair.

Votre instinct vous sauve plus souvent la mise qu’il ne vous pénalise.

 

Hommes ou femmes d’action, le mode de gestion de l’espace vital des profils offenses gestuels est fondé sur l’attaque, le risque, l’invasion, l’audace et surtout l’affirmation de soi.

Pour l’offensif, il est impératif d’exister aux yeux des autres en toutes circonstances.

L’offensif alimente sa confiance en soi par le succès de ses entreprises.

Il aime briller en société. Il vit très mal la mise en doute de ses compétences, La meilleure manière de se le mettre à dos est de le critiquer.

Prenez garde 😉

 

Helas, les offensifs sont aussi versatiles qu’enthousiastes. Ils peuvent retourner leur veste alors que vous êtes déjà entrain de savourer votre victoire.

L’offensif est opportuniste. Ses initiatives sont rarement gratuites.

 

Pour l’offensif, l’équilibre psychique est une question de développement personnel, il s’inscrit inéluctablement dans la notion de progrès ou l’ascension de sa carrière ou dans la progression de sa vie sentimentale.

Son cursus n’est pas forcement linéaire comme celui du défensif. Plus pro actif que réactif, il est branché en permanence sur le futur et considéré le passé comme dépassé, voir comme une source de pollution.

Il se doit de fuir en avant pour ne pas retourner à la case départ du jeu de l’oie.

 

On rencontre plus d’offensifs autodidactes, qu’ils aient ou non achevé leurs études.

Le vie d’un offensif est un combat permanent, émaillé de victoires et de défaites.

Battant ou perdant, c’est souvent un phénix qui renaît de ses cendres après un passage à vide obligé pour se ressourcer.

 

Les offensifs sont des individus qui ont besoin d’agir, de créer des opportunités, d’épouser des croisades utiles ou inutiles, de faire des projets, de s’exprimer et de s’affirmer.

 

Le territoire mental de l’offensif est extensible, à l’instar de son territoire physique. Il s’étale, se répand, s’approprie l’espace. Il se met en avant, s’expose, s’impose. L’offensif est un anxieux acte, il appréhende et fuit en avant pour ne pas devoir reculer.

Impatient d’aboutir, d’être reconnu, il n’est pas toujours raisonnable, mais comme il est capable de reconnaitre ses erreurs, il changera d’orientation sans préavis, pour préserver sa confiance en soi.

 

Votre interlocuteur n’aura qu’à bien se tenir.

 

 

 

Allez ! suis moi...

Enjoy Chérie Chéri ? Suis moi...